Une double vie professionnelle ? Des réponses à vos questions…
Cette vie qui passe tellement vite! On court, on court… et la vie nous rattrape. Plus de 20 ans à l’organisation majeure d’événements dont la première édition du Salon du Livre de Trois-Rivières il y a trente ans et des dizaines et dizaines d’autres événements. Une passion… et l’autre, j’ai eu trois superbes enfants comme disent toutes les mamans. Ils ont eu une mère fortement occupée. Parfois présente et souvent absente. Mon «leitmotive» était… ce n’est pas la quantité de temps qu’on passe ensemble mais bien la qualité du temps. Je m’y suis conditionnée toute ma vie. Je viens de fêter mes 62 ans et je cours toujours. Et souvent on me dit… tu fais quoi maintenant? On te voit un peu partout… ou on ne te voit plus, selon les secteurs d’activités. Alors juste quelques phrases pour éclairer le tout.
En 2005 j’ai fait un virage professionnel et je dirais même un double virage professionnel. Tout en travaillant en communication et ce pendant plus de 20 ans, j’ai étudié diverses disciplines en santé alternative comprenant la médecine chinoise ( suite à un diagnostic de maladie chronique que j’ai eu à l’âge de 27 ans, où l’on me prédisant la chaise roulante dans cette même année, et que j’ai combattu et contrôlé à l’aide de ces médecines alternatives) la lasérothérapie et l’auriculothérapie ont croisé ma route. Un très gros défi à relever. Dès le moment de mon acceptation et que ma formation a commencé j’y ai mis tout mon cœur. Je suis devenu naturothérapeute pour aider les gens à vaincre leur dépendance et leur apporter du bien-être. Je souffrais tellement lors du diagnostic de la maladie que pouvoir soulager les autres était aussi un «leitmotive». Et curieusement, adolescente je m’étais impliquée durant plusieurs années dans l’association «drogue/secours» de l’école. Un retour inattendu vers ce domaine. Depuis… du bonheur au quotidien à aider les gens.
Et le temps passe. Douze années depuis ce changement de cap de carrière. J’ai été franchisée et là je suis autonome dans ma pratique. Mais on n’enlève pas la communication d’une communicatrice. J’ai poursuivi ce volet entre autres, par mon implication à la Fondation Québécoise du Cancer, avec l’événement annuel Cancerto. Mise en scène, direction artistique, coordination… tout ce qui me passionne aussi. Et pour cette association j’ai aussi bénévolement, pendant 10 ans offert des ateliers de QIGONG les jeudis en alternance avec mon complice «QIGONG» Pablo Terencio. Je viens de terminer cette implication car je manque de temps et oui! Je dois faire des choix.
Manque de temps aussi, parce que avec mon sommelier de mari (je fais sourire bien des gens en parlant ainsi), connu sous le nom de «Monsieur Thierry Sommelier», nous avons une entreprise qui offre des concepts d’animation dans le domaine du vin ainsi que d’autres services dans le domaine viticole. Depuis 17 ans nous partageons cette passion de la scène, de la création, du divertissement du public, des moments de bonheur à partager.
Ça peut peut-être paraître curieux qu’une thérapeute offrant des traitements en contrôle des dépendances soit aussi dans le domaine viticole. Et bien… c’est une grande opportunité je crois pour ma clientèle car j’ai une approche tout à fait différente de par les connaissances que j’ai acquises de mon sommelier de mari. Nous avons mis sur pied une conférence «L’appel de 17 hres» présentant de façon humoristique mais très songée, les risques de devenir alcoolique avec cet apéro tel que nous le buvons au Québec. Apprendre à déguster au lieu de boire… pourquoi pas!
Voilà pour ceux qui se posaient des questions… Es-tu thérapeute, conférencière, travailles-tu encore avec les artistes, organises-tu encore des événements, vends-tu du vin? Et bien… la réponse : je suis moi, une passionnée de tout ce que je fais, et de l’amour porté à ma famille. Merci à mes trois enfants d’être dans ma vie et de m’avoir donné mes petits-enfants à aimer. C’est toujours la même réalité… la qualité du temps passé ensemble et pour ces tous petits qui grandissent vite… je suis Mamie Jo tout simplement!