Les boissons énergisantes…..attention!

Selon les spécialistes, de plus en plus de jeunes des centres pour délinquants et des maisons des jeunes abusent des boissons énergisantes pour recréer l’effet euphorisant des stupéfiants comme les amphétamines et la cocaïne.

La problématique a pris une telle ampleur qu’elle inquiète sérieusement les dirigeants d’établissements jeunesse, selon le Journal de Québec. On voit présentement beaucoup de jeunes en rémission de toxicomanie qui font des usages démesurés de ces boissons. Ces jeunes tentent de se « booster » à la caféine dans une volonté dopante, comme certains pourraient le faire avec l’alcool.

Maintenant que le tabac est devenu l’instrument du mal, les jeunes ne peuvent plus s’y identifier. Ils se tournent donc vers les boissons énergisantes. L’abus de boissons énergétiques n’est pas que l’apanage des jeunes. Selon un ancien toxicomane, la seule différence entre les boissons énergisantes et les drogues comme la cocaïne et le speed, c’est l’effet de manque qui diffère. Les effets euphorisants sont les mêmes. De plus, une nouvelle tendance à mélanger ces boissons à l’alcool a des effets néfastes pour la santé et ce à bien des points de vue.

Nous avons un traitement pour vous aider à vous libérer de cette dépendance.

Johanne Tourville

Tabacologue certifiée, lasérothérapeute

Naturothérapeute